JARDIN AU NATUREL : et si nous invitions les auxiliaires...
Article mis en ligne le 3 juin 2013

par Brigitte Paluskiewicz
logo imprimer

Comment les inviter au jardin ?

Pour accueillir naturellement les auxiliaires dans notre jardin, nous n’allons pas renverser un grand sac d’insectes auxiliaires ....

Comment faire alors ?
- 
# Laissez un coin du jardin au naturel

  1. Offrez-leur des abris pour les aider à passer l’hiver en laissant par exemple en automne des débris de végétaux morts sur place, en conservant des cavités d’arbre, ou en plantant des plantes à feuillage persistant comme le lierre.
  2. Fabriquer des hôtels aux auxiliaires comme des gîtes pour chauve-souris, des abris d’hivernation pour chrysopes ou coccinelles ou des abris à hérissons. Ces nids sont faciles à fabriquer : un pot retourné rempli de paille sera un refuge idéal pour les perce-oreilles, un tas de feuilles mortes ou un tas de bois mort accueillera sûrement un hérisson, un nichoir pourra héberger les oiseaux insectivores, un tas de vieilles pierres sera vite colonisé par un lézard,…
  3. Mettez en place une haie champêtre pour accueillir tous les auxiliaires de passage dans votre jardin.
  4. Aménagez un point d’eau , les libellules qui viendront y boire, se nourrir, chasser ou même se reproduire.
  5. Offrez toute l’année du pollen et du nectar avec des fleurs qui fleurissent dès les beaux jours mais aussi des fleurs automnales.
  6. Un bon paillage attirera notamment les carabes, vrais prédateurs des limaces.

Enfin l’une des règles d’or est de limiter les pesticides du jardin en utilisant des traitements respectueux de l’environnement et en favorisant un équilibre écologique.


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2018 © Les Jardins des Coquelicots - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31